La Nonne : la sortie d’un film terrifiant, mais vrai ?

Après Conjuring : Les Dossiers Warren de James Wan, Annabelle de John R. Leonetti, Conjuring 2 : Le Cas Enfield de James Wan, Annabelle 2 : La Création du mal de David F. Sandberg, voici le dernier chapitre, l’un des plus effrayants, le plus attendu de la saga, La Nonne de Corin Hardy.

  • De quoi parle ce film ?

Quand on apprend le suicide d’une jeune nonne dans une abbaye roumaine, la stupéfaction est totale dans l’Église catholique. Le Vatican missionne aussitôt un prêtre au passé trouble et une novice pour mener l’enquête. Risquant leur vie, les deux ecclésiastiques doivent affronter une force maléfique qui bouscule leur foi et menace de détruire leur âme. Bientôt, c’est toute l’abbaye qui est en guerre contre le mal.

  • le film est-il basé sur une histoire vraie ?

la nonne illustration article

Lorraine Warren en pleine tourmente (Vera Farmiga)

Pour commencer, si le film suit les agissements du démon Valak, d’après la légende Valak a « l’apparence d’un enfant avec des ailes d’ange qui monte un dragon à deux têtes« , il porte le nom de Valac, Ualac, Valu, Volac, Doolas, Volach selon les manuscrits et est décrit comme Grand Président de l’Enfer, chef d’une armée de démons. Dans le but d’effrayer un peu plus les spectateurs le film c’est inspiré d’une apparence démoniaque tiré du vécue de Lorraine Warren, l’enquêtrice du surnaturel qui est jouée par Vera Farmiga dans les deux Conjuring. Lorraine Warren avait raconté que ce démon l’avait poursuivie une grande partie de sa vie et qu’il avait l’apparence « d’un vortex tourbillonnant comme une tornade cachée à l’intérieur d’une capuche ».

  • Un tournage assez particulier ?

Et si les personnages avaient pris vie durant le tournage ? En effet, c’est ce qu’aurait vécu Corin Hardy, le réalisateur de La Nonne. Il nous raconte une expérience étrange qu’il a vécue lors de son tournage en Roumanie : «  Il y a cette séquence de corridor que nous avons tournée dans une véritable forteresse roumaine, alors que notre héroïne s’avance et que rôde une présence démoniaque. C’était dans un couloir d’une soixantaine de mètres, que nous avions couvert de croix. Je rentre dans une petite cellule sombre, je vois deux personnes dans l’ombre que je pensais être des techniciens. Je les salue et je me penche sur l’un des moniteurs pour suivre cette séquence complexe. Ils sont dans mon dos, je suis très concentré sur le plan, et quand il est enfin en boîte, je me retourne vers eux, soulagé, pour avoir leurs impressions… et je réalise qu’il n’y a personne dans la pièce avec moi. C’est vraiment quelque chose que je ne m’explique pas. Ça donne des frissons, non ? (Rires) ».

On ne vous en dit pas plus, jetez-vous sur la Nonne dès sa sortie en vod ou en dvd dès maintenant… Si vous l’osez !

La Nonne affiche

Alana J-B

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s