Les espoirs de demain

Paris a obtenu officiellement, le 13 septembre 2017, l’organisation des Jeux Olympiques ! Grande nouvelle pour la France qui n’a pas eu la chance d’organiser cet événement depuis 1924. Une nouvelle qui a donné beaucoup de joie aux Français mais surtout aux sportifs. Beaucoup d’athlètes français ont même songé à repousser leurs retraites pour y participer.

Comme Le judoka Teddy RINER après son sacre aux JO de Rio, le 12 août 2016, qui espère pouvoir continuer l’aventure jusqu’à Paris. Le double champion olympique, déjà sacré à Londres en 2012 et à Rio en 2016, règne sans partage dans sa catégorie des poids-lourds. Il vient d’obtenir son dixième titre mondial. Peut-on ainsi espérer le voir encore monter sur les tatamis dans sept ans ? A ce moment là, il aura 35 ans: on ne peut qu’espérer le voir. Toujours dans le domaine du judo mais féminin, on peut retrouver Clarisse Agbegnenou qui aura 31 ans en 2024. Elle a dit lors d’une interview dans le Figaro le 11 juillet 2017: « En 2024, si je suis encore là, je serai l’ancienne de l’équipe, ce serait amusant ». Nous pourrions vous parler encore pendant des heures de beaucoup d’autres sportifs tels que Nicolas Batum (Basket-ball), Elodie Clouvel (pentathlon), Earvin Ngapeth (volley), Renaud Lavillenie (athlétisme), Pierre-Ambroise Bosse (athlétisme), Kevin Mayer (athlétisme).
Mais la vraie question à se poser est celle de la relève : qui est la prochaine génération du sport français ? C’est pour cela que nous allons vous présenter 3 sportifs qui ont sûrement leur place en équipe de France.
Tout d’abord le grand nom pas seulement par sa réussite mais aussi par sa taille, de Frank Ntilikina, un des jeunes basketteurs les plus prometteurs au monde à son poste. Le meneur d’1,96m a été choisi en 8e position de la prestigieuse Draft américaine par les New York Knicks, du jamais vu pour un joueur français. Il pourrait bien mener l’équipe de France de basket vers les sommets.
Heather Arneton a seulement 14 ans et affole déjà les compteurs. A son âge, elle a en effet réalisé un saut à 6,42 m, soit le record du monde de sa catégorie (minimes) et même de celle au-dessus (cadettes). Lors des prochains J.O. elle aura 21 ans. On espère donc la retrouver en équipe de France où elle aura sa place et pourra encore évoluer.
La dernière et non des moindres, car elle vient de Chenevières-sur-Marne, est Cyréna Samba-Mayale. La prodige, qui a battu le record de France du 100 m haies cadette, pourrait bien faire peur aux autres candidates. Le 13 septembre lors de son passage sur Eurosport, Cyréna a exprimé son envie de participer à cette compétition.
Encore beaucoup d’athlètes se préparent pour cet événement. Même de nouveaux pourraient vous surprendre ! Dans 7 ans cela pourrait même être vous !!

J.Yafu

Sources : http://www.lexpress.fr/actualite/sport/en-image-paris-2024-ces-prets-a-repousser-leur-retraite-pour-en-etre_1941915

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s